17 mars, journée nationale des aides à domicile

15 mars 2024

Cette journée est l’occasion de remercier chaleureusement nos aides à domicile pour leur engagement quotidien et ainsi valoriser et mettre en lumière la place essentielle qu’ils et elles tiennent au quotidien auprès nos usagers !

(EXTRAIT DU DOSSIER DE PRESSE DE LA DIRECTION GÉNÉRALE DE LA COHÉSION SOCIALE) :

Aujourd’hui, 570 000 aides à domicile permettent quotidiennement aux Français en perte d’autonomie de continuer à vivre à domicile dans les meilleures conditions. Cette profession, au service des personnes vulnérables, est plébiscitée par une majorité des Français, qui sont 80 % à souhaiter des politiques qui favorisent le maintien à domicile des personnes âgées (1).

Quelles sont leurs missions ?

Les aides à domicile, également appelés auxiliaires de vie sociale ou accompagnants éducatifs et sociaux :

• réalisent des interventions sociales au quotidien pour accompagner les personnes en situation de handicap ou en perte d’autonomie ;

• interviennent seuls au domicile de particuliers pour les aider à accomplir les actes de la vie quotidienne qu’ils ne peuvent plus faire seuls : faciliter le lever, faire la toilette, réaliser les soins d’hygiène, faire les courses, préparer les repas ;

• jouent également un rôle important pour favoriser l’épanouissement social et relationnel des personnes accompagnées. Leurs actions varient en fonction du degré d’autonomie des personnes et de leurs demandes et besoins : de l’entretien du cadre de vie au maintien et au développement de leur autonomie.

(1) Source : étude Odoxa réalisée en 2021

Les Chiffres clés

A l’horizon 2030 : 21 millions de Français seront âgés de 60 ans et plus. Pour la première fois, la part des personnes âgées de plus de 65 ans sera plus importante que celle des moins de 15 ans. On estime à 3 millions le nombre de personnes en perte d’autonomie (contre 2,5 millions en 2015).

Dans ce contexte, pour faire face au vieillissement de la population, les enjeux sont de :

• Réussir le « virage domiciliaire », en permettant à ceux qui le souhaitent de vieillir chez eux ;

• Permettre à chacun de vieillir chez soi, en bonne santé et dans les meilleures conditions possibles ;

• Rendre plus attractifs les métiers du domicile, alors qu’on estime à 305 000 le nombre de recrutements nécessaires d’ici à 2030, pour répondre au vieillissement de population.

Témoignages :

" J’exerce le métier d’aide à domicile. C’est une fierté tous les matins. C’est une joie immense de partager le quotidien de mes usagers. Ce métier, je le fais parce que je l’aime. Je veux aller à la rencontre des personnes avec qui je vais échanger et je vais leur apporter le meilleur de moi-même. Aujourd’hui, plus que jamais, le métier d’aide à domicile a besoin de gens pour accompagner au quotidien les personnes qui ont besoin de nous.

Elisabeth, aide à domicile "

"J’adore ce métier. C’est un métier où il faut avoir la vocation de s’occuper des personnes. C’est de la toilette le matin, la préparation au repas le midi, l’après-midi faire différentes activités… Il faut être motivé pour faire ce métier. Au fur et à mesure, on apprend beaucoup de choses. Ce sont des histoires différentes. C’est enrichissant. L’approche avec les personnes, leur apporter du bien-être et du confort. J’ai l’impression à la fin de ma journée d’avoir accompli ma mission.

Nadia, aide à domicile"

À TOUTES LES AIDES À DOMICILE, NOUS VOUS DISONS MERCI !